Qualité : une matière première tracée du champ à la brasserie

Du champ au malt

Le malt et ses co-produits sont essentiellement utilisés en alimentation humaine ou animale. A ce titre, il faut pouvoir garantir la surveillance de toutes les étapes pour assurer une commercialisation sécurisée dans cette filière alimentaire.

En lien direct avec l'ambition de Malteurop d'être le leader incontesté de l'industrie du malt, la politique qualité du groupe vise à assurer l'excellence dans 4 domaines :

  • connaître les besoins des clients pour mieux satisfaire et anticiper leurs évolutions ;
  • maîtriser les matières premières pour produire un malt conforme à l'exigence des consommateurs de bière ;
  • optimiser la maîtrise des outils de production et des procédés de fabrication pour garantir la régularité de la qualité à un coût acceptable ;
  • former et développer les compétences des collaborateurs, acteurs essentiels dans la réussite de notre politique qualité.

De par son organisation interne, sa taille, son implantation industrielle et sa présence sur le marché mondial du malt, Malteurop dispose des moyens pour respecter l’ensemble des règlementations des pays fabricants, des pays consommateurs et de l’Union Européenne ainsi que les évolutions croissantes d’exigence de la part des brasseurs. Ainsi, les outils français ont été certifiés GMP (Good Manufacturing Practice), les outils allemands certifiés QS (Quality and Safety) et les outils espagnols ISO14000, en sus des certifications ISO 9001 des outils français, portugais, allemands et polonais.

Les matières premières achetées sont issues d’une sélection rigoureuse (variété, itinéraire cultural, centre de stockage) et d’un suivi des caractéristiques technologiques et sanitaires . Ceci permet aux usines de ne recevoir que des matières premières sélectionnées. Par ailleurs la traçabilité déjà en place dans un certain nombre de pays nous permet de suivre des lots d’orge depuis l’organisme stockeur, en approvisionnement court, jusqu’à l’agriculteur.

En France, les agriculteurs renseignent l’ensemble des opérations liées à la culture des orges brassicoles via une base de données internet. Ceci permet de relier les performances de culture aux itinéraires culturaux et d’établir une utilisation juste des produits de santé végétale par une surveillance pluriannuelle. Sur un lot de malt, la traçabilité peut ainsi remonter jusqu’à la parcelle, sachant qu’un lot de malt peut provenir de 500 parcelles différentes. Dans un contexte global de sensibilisation croissante à la gestion des risques, la traçabilité parcellaire numérique est très appréciable pour l’industrie agro-alimentaire.

Du malt à la brasserie

Dans le cadre de la maîtrise HACCP, les points critiques de chacune des usines de Malteurop ont été identifiés. L'enregistrement continu des paramètres de fabrication permet de surveiller ces points critiques et de garantir l'alimentarité de nos produits

En Allemagne, tous les résultats d’analyses sanitaires de la malterie de Langerringen sont consultables par les clients en toute transparence en temps réel sur un site web. Dans cette même usine, un outil automatisé de collecte de l’ensemble des paramètres de production permet une meilleure maîtrise en temps réel de la fabrication.

Dans nos malteries, toutes les arrivées de matière première ou expédition de produit fini font l’objet d’un prélèvement d’échantillon ; ce dernier est conservé pour de possibles exploitations futures.

Les malteries du groupe sont régulièrement auditées et homologuées par nos clients brasseurs.

En tant qu’acteur au sein des associations professionnelles Malteurs de France et Euromalt, Malteurop participe aux réseaux de surveillance pour informer la filière et permettre son adaptation aux nouveaux risques.

Des certifications et des projets

Au-delà de cette sécurité alimentaire, Malteurop est aussi certifié ISO9000 pour l’amélioration générale de la satisfaction client. Cette politique, déclinée dans les différents pays et structures conduit à identifier régulièrement des actions pour soutenir l’amélioration en phase avec la demande des clients.

Dans le cadre de cette amélioration continue, Malteurop développe régulièrement de nouveaux projets comme :

  • le nettoyage humide des orges pour amélioration de la sanitation ;
  • une nouvelle méthode de contrôle pour augmenter la rapidité d’obtention des résultats ;
  • la prédiction de la fonctionnalité du malt en salle à brasser.